Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2013-04-27T16:34:57+02:00

Iron Man 3 (Que Dora l'exploratrice protège l'amérique)

Publié par Cycy la vache de l'espace

Iron Man 3 (Que Dora l'exploratrice protège l'amérique)

Autant le dire, si vous allez voir Iron Man 3 pour voir Iron Man, vous risquez de rester sur votre faim. Jarvis étant celui qui occupe le plus la célèbre armure dans cet opus (non je ne plaisante pas), vous aurez droit à 2h10 de Tony Stark , roi de la vanne, du bricolage et du j’m’en prends plein les dents mais je me relève toujours. Parce que Robert et drôle et sexy même quand il se prend des baffes, et apparemment le réalisateur ne lui en demande pas beaucoup plus cette fois- ci. Puis en plus Tony il est sympa avec les z’enfants. Surtout quand ce ne sont pas les siens.

Le Réalisateur qui s’accapare le titre de « meilleur ami de Tony » au passage en campant le rôle du garde du corps de ses anciennes heures de débauche (t’étais où avant ?) et également fan d’une série télé se situant dans l’Angleterre victorienne (Tu voulais Jude Law mais t’auras juste Abbey Road).
Le tout sur une bande son qu’on croyait disparue depuis 1998 : oui, il a osé déterrer « Blue » de Eiffel 65 et le « Mambo Number five » de Lou Bega !

Rod ne s’offusquera pas de s’être fait voler le titre de meilleur pote, il est bien trop occupé
à sauver le président des Etats-Unis, président aussi charismatique qu’un reblochon de Savoie, et marié à une blonde au carré très Hillariesque.
La bonne idée étant de lui adjoindre comme vice président l’excellent Miguel Ferrer, malheureusement sous exploité.
Rod et Tony auront quand même droit à des séquences très « l’arme fatale », mon dieu Mel Gibson sort de ce film.

Comme il fallait donc du grand méchant comme prétexte, vous en aurez trois pour le prix d’un. Le mandarin, sorte de parodie de Ben Laden avec barbe et références à New York grosses comme un lapin. Puis comme un méchant peut en cacher un autre, vous en aurez un qui pète le feu au sens propre comme au figuré. Mais les méchants qui inquiètent vraiment Tony, c’est les extra-terrestres. Loki et tous ses cousins, c’est cette menace latente et angoissante : on ne les voit pas et on ne sait pas quand ils reviendront (en tout cas, pas cette fois). Le Mandarin, c’est l’ancien terrorisme, l’Afghanistan. Les extra –terrestres, ce pourrait être les nords coréens qu’on s’y tromperait.

Le film est donc ponctué tout le long de références aux Avengers, en fait on n’a jamais autant parlé des Avengers sans voir les Avengers. Au passage, grosse vanne sur Thor, le pauvre c’est toujours lui dont on se fout de la gueule, même quand il n’est pas là. Les plus malins auront la patience d’attendre jusqu’à la conclusion du générique de fin du film, pour retrouver une scène bonus avec Bruce Banner « torturé » d’une certaine manière par Tony. « J’apprécie beaucoup ce qu’il y a entre nous… » Mais les fangirls aussi, Tony

Faut dire que même si Pepper est présente tout au long de cette aventure, la trame tissée autour d’elle fait figure de pétard mouillé tant elle était prévisible. Et ne dure pas longtemps. Du coup, la belle Gwyneth Paltrow se fait elle aussi ravir son titre de personnage principal féminin. Par Dora l’exploratrice. Non, je ne plaisante pas non plus.

Au final, un divertissement pop corn bien troussé. A la gloire de l’Amérique et qui devait certainement sortir à l’origine pour les fêtes de noël.
On passe un agréable moment, mais on ne le verra pas deux fois. D’autant que le filon est bien partit pour durer. La dernière phrase visible à l’écran étant : « Tony Stark reviendra ».

Chippeur arrêtes de chipper!

Chippeur arrêtes de chipper!

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog