Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2007-11-16T12:17:13+01:00

Les Sims 2 : Naufragés (sur Nintendo DS)

Publié par Cycy la vache de l'espace et son Dragon

Les Sims 2 : Naufragés, le test complet sur Nintendo DS





Editeur :
Electronic Arts

Prix de
lancement :

40 €

Genre :
Simulation de vie

Multijoueur :
Jouable uniquement en solo

Vous rêvez de vous la jouer façon Sawyer dans Lost, Johnny Depp dans Pirates des Caraïbes ou Raphael le tueur de requins dans Kho-Lanta? ça tombe bien, Electronic arts a pensé à vous!
Et pourtant il faut vivre ou survivre, chantait Balavoine....
Comme nos vénérables ancêtres , vous devrez vous fabriquer un abri, des outils, faire du feu, pêcher, ceuillir des fruits, explorer le repaire d'un pirate, tout réinventer depuis l'agriculture jusqu'à l'art et  l'électronique pour trouver le plus rapidement possible le moyen de vous évader de l'île... seul point positif, pas une seule bête sauvage ne viendra vous attaquer!


SEUL AU MONDE

Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Comme dans tout bon jeu de la famille des Sims, la partie commence par la création de son avatar, des pieds à la tête en passant par la couleur de peau et des cheveux.  Conseil de Cycy la vache de l'espace: prévoyez un minimum d'équipement en sachant quel sinistre sort attend votre Sim. Munissez le au moins d'une casquette (pour le protéger des pluies tropicales) et de bonnes chaussures! Pour cet opus DS, force est de constater que les possibilités ne sont pas très nombreuses, ce qui pourra décevoir ceux qui sont habitués à se modeler eux-mêmes ou à recréer leurs idoles inavouées. Cependant, ien plus tard dans le jeu, votre Sim aura l'occasion de de découvrir dans des caisses ou valises échouées sur la plage, ou de créer lui-même une garde robe aussi complete qu'exotique; il finira même par découvrir un merveilleux endroit où il pourra laver et teindre de la couleur de son souhait ses vêtements! Mais cela n'arrivera pas avant de longues heures de jeu, donc, retournons au commencement!
 A peine terminé, votre Sim, qui se trouve sur un port, tombe malencontreusement dans une caisse et atterrit dans le ventre gourmand d'un cargo, pris dans une tempête. (il aurait mieux fait d'aller à la montagne ce jour là!) Largué sur une île a priori inhabitée, notre Robinson Crusoé improvisé va devoir faire feu de tout bois pour survivre, et c'est le cas de le dire. Cueillette, ramassage, pêche : tous les moyens sont bons pour remplir son estomac et ne pas terminer comme les squelettes de pirates que l'on croise. Conseil de Cycy la vache: à votre arrivée, secouez tous les arbres , fouillez tous les buissons et soulevez tous les rochers que vous trouverez sur votre chemin! Et n'oubliez pas les champigons!

Les Sims 2 : Naufragés (DS)
Contrairement aux épisodes sur consoles de salon, dans Les Sims 2 : Naufragés sur DS, on ne dirige pas directement son Sim. Le jeu s'apparente davantage à un point & click : sur l'écran tactile, on réalise toutes les actions en cliquant à l'aide du stylet et on déplace la caméra avec la croix, tandis que l'écran du haut affiche les besoins et la météo. Comme dans un épisode plus traditionnel des Sims, il faut veiller à ce que son petit personnage soit propre, se nourrisse, se repose et s'amuse suffisamment pour que son humeur n'en pâtisse pas. Auquel cas, il pourrait rechigner à accomplir certaines actions, ou pire, tout simplement mourir. Le joueur doit donc consacrer le début de sa partie aux besoins fondamentaux de toute personne échouée sur une île déserte : un abri sommaire, un feu, une pierre sur laquelle cuisiner de bons petits plats et même un établi improvisé sur lequel fabriquer des outils de plus en plus perfectionnés pour explorer la jungle. Par la suite, on récolte diverses matières premières que l'on assemble pour créer des vêtements ou des outils, et ainsi augmenter ses chances de survie. Même si on ne voit pas toujours la logique dans tout ça. Parvenu à écrire "SOS" sur la plage, personne ne vous enverra des secours. par contre on vous enverra par parachute des caisses d'objets insolites, tel qu'un antique tourne disques à manivelle!

Mais qui l'eût cru, Zoé ?

Les Sims 2 : Naufragés (DS)
Même s'il est perdu en plein océan, notre Sim n'est pas abandonné à son propre sort. Il peut déjà compter sur un guide de survie, qui provient d'on ne sait où, et qui aiguille le joueur au début de la partie. (personnellement je pense qu'il s'agit d'un cadeau laissé par de précédents habitants de l'île, peut-être le pirate lui-même)
Et même si notre Sim est livré à lui-même une fois ce long didacticiel terminé, on ne peut accéder à de nouvelles zones qu'en ayant fabriqué certains outils ou en ayant réalisé certaines actions. D'autres personnages, eux aussi perdus, peuplent l'île : on rencontre ainsi un médecin, un chef ,  une fermière et une étudiante. Autant vous l'annoncer tout de suite, c'est une bande de GLANDUS et de racketteurs! Ils sont depuis plus longtemps que vous sur lîle mais non pas fait grand chose pour la civiliser! ils ne quittent jamais leur campements respectifs et attendent patiemment que vous fassiez tout le travail à leur place et leur offriez de jolis cadeaux! Et si vous lambinez trop, ils seront en colère!. Chacun pourra vous venir en aide en vous fournissant des objets précieux, mais uniquement en échange de quelques denrées rares. Autant de passages obligés qui nuisent à la liberté d'action : pour un jeu qui est censé être basé sur la survie en milieu hostile, on a le sentiment d'être un peu trop aidé et la progression se fait de façon trop linéaire. Le sentiment de liberté qui devrait accompagner le joueur n'est donc malheureusement pas au rendez-vous, ce qui est problématique pour un jeu de la collection des Sims, qui se déroule qui plus est sur une île déserte où tout est théoriquement permis. A la limite, le jeu serait plus fun sans la bande des assistés, notre Sim serait alors libre de vivre et découvrir l'île à sa manière.

Les Sims 2 : Naufragés (DS)
Au niveau technique, Les Sims 2 : Naufragés s'en tire assez bien. Les graphismes en 3D sont de bonne facture, et le cycle jour/nuit met en valeur les environnements. (même sui les journées sont un peu trop courtes!) La modélisation des personnages est fidèle à la série, mais certaines animations comme les déplacements sont tout simplement mal faites. On a l'impression de diriger un automate vraiment lent, qui ne peut même pas courir. Heureusement, une simple pression sur les gâchettes permet d'accélérer le temps et les mouvements de son pantin. Le gameplay, entièrement au stylet, est efficace et rapide à assimiler. Quelques mini-jeux, courts mais sympathiques, viennent ponctuer l'aventure : on soulève un rocher et on doit marteler l'écran tactile pour écraser des insectes (si vous les tuez tous vous gagnerez des insectes bonus très utiles par la suite!), on allume un feu en grattant une bûche et en soufflant sur le micro (vous pourrez plus tard aménager un foyer pour pouvoir cuisiner et manger chaud!) , et on pêche en essayant de prévoir les mouvements des poissons qui se promènent à l'écran. Sans être original, ce titre parvient néanmoins à séduire grâce à une jouabilité simple et maîtrisée et à des décors dépaysants.
conclusion: Un jeu idéal pour tuer le temps dans une journée trop déserte.

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog