Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2013-01-03T17:57:00+01:00

The Sherlock Holmes Story –Tome 2 – Kwari

Publié par Cycy la vache de l'espace

 

http://img90.xooimage.com/files/e/3/d/9782366410303_cg-3ad8299.jpg

 

Il y a peu à dire sur ce tome, car non seulement il manque singulièrement de rythme et d’humour par rapport au précédent (qui était excellent), mais aussi et surtout parce qu’au fond, il ne s’y passe pas grand-chose.

On attendait le récit de la rencontre de Holmes et Watson. Celle-ci se révèle d’une banalité soporifique.

Lors du retour au présent, Irène Adler arrive avec ses  grosses bottines victoriennes, mais en fait, on en sait encore trop peu pour s’en faire une idée. Ou plutôt si, la demoiselle n’est pas à son avantage sous ce trait de dessin. Les personnages masculins font l’éloge de sa beauté, mais en réalité, elle fait plutôt penser à un travesti mal maquillé…

Pour le reste… Sherlock Holmes passe 90% du tome à dormir pendant que John Watson passe 90% du tome à parler de Sherlock Holmes à cette pauvre Mary.

Celle-ci a rapidement compris que son destin était de faire des tartes aux pommes afin que son mari ait un prétexte pour rejoindre son (futur) amant.

Un gag en bonus à la fin du tome confirme d’ailleurs cette vision que Kwon Kyõ Jeong a du personnage : en vérité, Mary est une mère pour John. Et elle le laisse jouer toute la journée avec le gosse de la voisine (Madame Hudson)…

Il reste quand même deux passages à retenir dans ce volume :

 

_ Le premier, assez touchant, lorsque John fait pratiquement une crise pour que Sherlock ne loue à personne d’autre son ancienne chambre :

« C’est ma chambre, un point c’est tout ! … Il en sera ainsi pour toujours… »

(Notez que ce pauvre Sherlock Holmes était tranquille chez lui – pour une fois – avant que son acolyte ne vienne lui faire une scène de ménage et le gaver de la tarte aux pommes préparée par sa quiche… Heu…)

 

_ La seconde scène importante symboliquement a lieu lors du mariage de Watson. En fait, tout est résumé en une case, la photo de mariage. Mary, presque effacée, fantomatique, pose entre les deux hommes, qui ressortent en costume sombre. La légende de la photo « Mariage de John H. Watson », sans nommer l’autre personne épousée,  revêt un double sens implicite.

 

… Mais pour l’instant,  ce manwha s’avère le shonen aï le plus chaste et sage du monde, aucun risque de choquer votre grand-mère.

 

On verra au tome 3 si Irène Adler parvient à réveiller la jalousie latente de Watson en tournant autour de Holmes…

 

Mais au pire, elle devrait s’étouffer toute seule avec un pépin de pomme …

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog